Les LOVE-LOVEURS

Association de propriétaires de voilier Love-Love de chez Jeanneau
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Carte des membresCarte des membres  

Partagez | 
 

 La cuisine du bord : RECETTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La cuisine du bord : RECETTES   Jeu 12 Jan 2006, 13:09

study Que mange le Marin ?

. . . . . . . . .


Dernière édition par Jean-Paul le Mer 12 Mar 2008, 12:20, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Jeu 12 Jan 2006, 13:10

Basique :

fish Le casse-croute au paté

- Une baguette à l'ancienne
- Des cornichons ou petits oignons blancs (si l'oignon est frais, c'est meilleur !... Quand on aime !)
- Un bon couteau de poche
- Et ... Un vrai bon pâté de marin !
Noubliez pas la boisson pour faire glisser le tout, bien sûr !... 424s


Dernière édition par Jean-Paul le Mer 12 Mar 2008, 12:20, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Jeu 12 Jan 2006, 13:11

Risque d'incendie :

elephant Crevettes flambées


- De grosses crevettes roses, (voire des gambas, tout dépend de vos moyens !) qu'elles soient crues ou pré-cuites, fraiches ou surgelées, peu importe cela ne changera que le temps de cuisson.
- 1/2 à 1 pot de crème fraiche épaisse (selon la quantité de crevettes)
- 2 verres de whisky
- De l'huile (d'olive, si vous aimez !)
- Des herbes de Provence
- De la persillade en poudre (persil, ail, fines herbes)
- Sel, Poivre, éventuellement Piment en poudre.
- 1 extincteur à portée de main, au cas où !

Si vous avez le temps, faites mariner depuis la veille vos crevettes dans l'huile avec les herbes de Provence. Eventuellement, prenez le temps d'enlever pattes et moustaches, cela évitera d'en retrouver dans la sauce.
Dans une grande poèle, après avoir filtré l'huile qui a servi à la marinade, faites-la chauffer à température de friture.
Jetez-y les crevettes, salez, poivrez, mettez la persillade, pimentez.
Faites cuire le temps nécessaire en tournant les crevettes.
Ôtez l'huile ( très important pour ne pas déclencher un incendie non maîtrisable !).
Re-faites griller un peu les crevettes pour que la poèle soit bien chaude.
Versez 1/2 à 1 verre de whisky, puis en inclinant la poèle, mettez le feu, ( Attention au retour de flamme !)
Laissez flamber en mélangeant avec une cuillère en bois.
Lorsque le feu est éteint, déglacez la poèle avec la crème fraiche, laissez un peu mijoter. Si la sauce est trop liquide, mettez quelques pincées de maïzena ou de farine, mélangez.
Servir chaud.
Prévoir du Sopalin (l'ami du marin) ou des rince-doigts en lingettes pour les plus délicats !
Bon appétit !
Vous pouvez boire le deuxième verre de whisky, vous l'avez bien mérité pour avoir évité un incendie généralisé !

Variantes :
- Vous pouvez faire griller vos gambas au barbecue, et les mettre dans la poèle juste avant le flambage.
- Il est possible de remplacer le whisky par du cognac ou du calva, mais personnellement, je trouve plus moelleux le goût du whisky.


Dernière édition par Jean-Paul le Mer 12 Mar 2008, 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mer 27 Sep 2006, 23:32

et après la pêche ... 454s on mange ! 362s


Personnellement, je trouve cette façon de cuire les araignées et tourteaux un peu barbare.
Je préfère les mettre à l'eau bouillante, ils souffrent moins longtemps, ... et les pattes en l'air pour leur attaquer les centres nerveux en premier et leur éviter une tentative d'évasion au contact de l'eau bouillante.


Dernière édition par Jean-Paul le Mer 12 Mar 2008, 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Ven 10 Nov 2006, 01:00

362s Recettes Belges :

Bruxelles est l'une des capitales de la gastronomie.

Si la cuisine belge est d'inspiration française depuis des siècles, elle se mâtine cependant d'une forte individualité bien de chez nous.
Le Bruxellois est réputé pour son exigence en matière de table.
La Gaufre de Bruxelles:
Véritable régal, avec sa pâte croustillante et légère, la gaufre de Bruxelles se déguste chaude, accompagnée de beurre, de sucre, de crème fraiche ou de fruits.
Les tartines au fromage blanc de Bruxelles :
Trois fromages égaient le palais des Bruxellois, familiers des bonnes vieilles brasseries de la capitale où est servi ce fameux encas traditionnel qu'est la tartine au fromage blanc :
l'ettekeis : une boulette qui pique,
le plattekeis : un fromage blanc
et le pottekeis: un mélange des deux.
C'est généralement ce dernier que l'on raffole tartiner sur une tranche de pain gris, accommodé d'ognons et de raifort, plat que l'on se plait à déguster en compagnie d'une bonne bière bruxelloise, qu'elle soit gueuze lambic, faro ou kriek.
Le Spéculoos :
Aromatisé de cannelle, muscade, clou de girofle et de cassonade, ce biscuit, inscrit dans la famille des pains d'épices, accompagne très agréablement une tasse de café.
Comptant parmi les plus anciens fleurons de la gastronomie belge, ce dessert est offert en guise de récompense durant la période de Saint-Nicolas.

Les caricoles :
Vieille d'environ 500 ans, la tradition des caricoles remonte au XVIè siècle, époque du commencement des travaux du port de Bruxelles qui voient parallèlement à leur évolution, le développement des produits de la mer, vendus par des marchandes ambulantes. Une charrette, une casserole émaillée, du cèleri et de l'eau… les quelques ingrédients nécessaires pour transformer ces petits bigorneaux en plaisirs du palais. La confrérie des caricoles veille à la pérennité de cette authentique tradition.

Moules à la bière trappiste :
Cette recette de moules à la trappiste a la particularité d'associer deux ingrédients chers à la Belgique.
Cuisinées aux légumes et à la bière belge trappiste.

Ingrédients pour 4 personnes
4 à 5 kg de moules
1 carotte
2 oignons
3 branches de céleri vert
1 petit poireau
1 trappiste brune au choix
20 gr de beurre
2dl de crème fraîche
sel et poivre

Préparation
Emincez les légumes et faites-les revenir dans un peu de beurre, réservez-les.
Dans une grande casserole, cuisez les moules avec la trappiste à feu vif en remuant de temps en temps, jusqu’à ce qu’elles soient ouvertes.
Filtrez le jus des moules et réduisez à moitié.
Ajoutez la crème et les légumes.
Assaisonnez la sauce à votre goût et dès qu’elle a atteint une bonne température, versez-la sur les moules.
Servez bien chaud, accompagné de frites et/ou de pain.

Enfin le secret de ces frites sans pareilles, croustillantes, dodues, au goût incomparable qui se résume en 2 points: la graisse et une double cuisson.


Temps de préparation: 10 + 30 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes maximum en tout

Important
Les frites Belges sont toujours lavées plusieurs fois à l'eau claire,
et aucun Belge ne passerait cette étape essentielle.
On les lave en général 2 ou 3 fois. Si on les laisse tremper dans l'eau
entre 30 et 60 minutes,elles sont encore meilleures.
C'est seulemement quand elles sont bien lavées, bien séchées,
que la préparation de la frite commence réellement.
Il est important que les frites soient uniformes (bâtonnets de 12 mm d'épaisseur), bien carrées pour que la cuisson soit bien équilibrée de tous côtés.

Ingrédients
pommes de terre (compter 350 à 400 g par personne)
graisse de boeuf

Préparation
- plonger les frites une première fois dans la graisse de boeuf chaude qui doit idéalement atteindre 160°C pendant 6 à 7 mn;
- égoutter et laisser en attente 5 - 10 min.;
- pendant ce temps, remonter le thermostat à 175° C et replongez les frites dans la graisse jusqu'à ce qu'elles deviennent dorées et croustillantes

Trucs et astuces
Il est préférable de préparer les frites 1 ou 2 portions à la fois pour que la frite puisse bien nager dans la graisse sans qu'il y ait ' trop de monde'.
454s


Dernière édition par Jean-Paul le Mer 12 Mar 2008, 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Ven 10 Nov 2006, 18:23

dinde au whisky
pas facile à bord...

Etape 1 : Acheter une dinde d'environs 5 kg pour 6 personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive, des bardes de lard.
Etape 2 : La barder de lard, la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.
Etape 3 : Faire préchauffer le four thermostat 7 pendant dix minutes.
Etape 4 : Se verser un verre de whisky pendant ce temps la.
Etape 5 : Mettre la dinde au four dans un plat a cuisson.
Etape 6 : Se verser ensuite 2 verres de whisky et les boire.
Etape 7 : Mettre le therpostat a 8 après 20 binute pour la saisir.
Etape 8 : Se bercer 3 berres de whisky.
Etape 9 : Apres une debi beurre, fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.
Etape 10 : Brendre la vouteille de biscuit et s'enfiler une bonne rasade derrière la bravate - non - la cravate.
Etape 11 : Apres une demi heure de blus, tituber jusqu'au bour. Oubrir la putain de borte du bour et reburner - non - revourner - non - recourner - non - enfin, mettre la guinde dans l'autre sens.
Etape 12 : Se pruler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merde.
Etape 13 : Essayer de s'asseoir sur une putain de chaise et se reverdir 5 ou six whisky de verres ou le gontraire, je sais blus.
Etape 14 : Buire - non - luire - non - cuire - non - ah ben si - cuire la bringue bandant 4 heures.
Etape 15 : Et hop, 5 berres de plus. Ça fait du bien par ou que ça passe.
Etape 16 : R'tirer le four de la dinde.
Etape 17 : Se rebercer une bonne goulée de whisky.
Etape 18 : Essayer de sortir le bour de la saloperie de pinde de nouveau parce que ça a raté la bremière fois.
Etape 19 : Rabasser la dinde qui est tombée bar terre. L'ettuyer avec une saleté de chiffon et la foutre sur un blat, ou sur un clat, ou sur une assiette. Enfin, on s'en fout...
Etape 20 : Se peter la gueule à cause du gras sur le barrelage de la buisine et essayer de se relever.
Etape 21 : Décider que l'on est aussi bien par terre et binir la mouteille de rhisky.
Etape 22 : Ramper jusqu'au lit, dorbir toute la nuit.
Etape 23 : Manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise, le lendemain matin et nettoyer le bordel que tu mis dans la cuisine la veille, pendant le reste de la journée.
ça marche aussi avec le ricard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Ven 10 Nov 2006, 18:32

Pour bien cuire une mouette

Choisissez une mouette jeune et bien dodue.
Sacrifiez cet oiseau sans trop en être ému.
Plumez, éviscérez ce gracieux volatile.
Réservez les abats pour leur fumet subtil.

Dans un faitout spacieux couchez cet animal.
Suivez bien mot à mot ce conseil peu banal :
Prenez deux litres d'eau à la source voisine,
Deux litres d'eau de mer à la proche marine,
Mélanger bien le tout et verser aussitôt,
L'animal doit baigner de la chair jusqu'aux os.

Prenez un gros caillou, c'est le plus important,
Du marbre ou du granite. Rincez abondamment.
Au fond du récipient calez bien le pavé.
Bouillonnez, mijotez, la mouette et son rocher.

Veillez à la cuisson, avec un soin jaloux
L'animal est à point… quand le caillou est mou.

c'est pareil avec le cormoran au galet,
quand le galet est cuit,
le cormoran est cuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Sam 11 Nov 2006, 00:11

Dinde au whisky
Contrairement à la recette de Bazil, celle-ci est à faire à bord, le bateau faisant partie des ingrédients !

Trucs et astuces
- La recette doit être réalisée tout en finesse, et c’est là la différence essentielle avec d’autres recettes, car il s’agit d’accommoder une volaille terrestre à la sauce nautique !
- Il faut être amarré à un ponton facile d’accès pour des visiteuses, et avoir l'électricité pour les glaçons dans le frigo ainsi que le chauffage …

Ingrédients :
- Un Love-Love propre sur lui et surtout dedans ! Quoiqu’une certaine patine extérieure genre baroudeur ne nuise pas à la recette.
- Une ou deux, voire trois bouteilles de whisky (Breton de préférence, ça fait plus marin !)
- éventuellement du champagne, selon la finesse de gout du gibier ( Mais dans ce cas, cela nécessite une préparation plus longue, car il faut pas se louper, il doit être à bonne température !)
- Une bourgeoise « pôv’ petite fille riche » du genre « Je-rêve-d’aventure-sans-oser-vivre-mes-envies »
(à appâter sur la terrasse d’un restau avec vue sur le port).
Exemple :
- Plus quelques accessoires cités plus loin …

Préparation :
- Afficher un look de loup de mer, soit genre « Corto Maltèse », soit exotique genre « Cap’tain Jack Sparrow de Pirates des Caraïbes » (beau ténébreux, mais discret et sans exagération surtout !).
- Trainer sur les quais, entre les boutiques de souvenirs, les terrasses de salons de thé, l’air affairé avec du matériel nautique : écoutes neuves à la main et brassière de sauvetage patinée sous le bras. (l’écoute neuve et le gilet patiné sont importants, tout est dans le subconscient : Le « lien » propre et neuf ne la rebutera pas, et le gilet ayant vécu prouve l’expérience du marin ! …)
- Repérer la « volaille » et ne plus la perdre des yeux.
- Comme un marin préparant une croisière lointaine, faire quelques aller-retour de chez l'accastilleur jusqu’au navire pour s’assurer qu’elle à vu où se trouve votre « yôte ».
- Lui adresser un sourire furtif accommodé d'un oeil de velours au passage. Juste un ! sinon la sauce risque de tourner !
- Lorsque vous avez le sentiment que c'est à point (là est toute la finesse du cuistot !), rester à votre bord et la laisser s’approcher.
- Vaquez à vos occupations en apparence très importantes (lover l’extrémité d’une aussière en une galette parfaite, retendre les drisses aux taquets …). Faites semblant d’écouter les banalités qu’elle ne va pas manquer de vous sortir, en lui répondant vaguement d’un air blasé comme si il était normal qu’elle se pose des questions du genre:
« Votre bateau est très beau, mais c’est curieux qu’il n’aie pas comme les autres deux gros moteurs en plastique noir à l’arrière !?… Et comment ça fait pour avancer ? … Et vous habitez dedans ? … ça doit pas être grand ? … »
- Alors là, c’est le moment de passer à la suite de la recette …
Mode Kersauzon [ON] (ton bourru mais œil de velours) lancez-lui :
« Si vous voulez visiter, c'est maint'nant, pass’qu’après, y s’ra trop tard, j’lèv' l’ancr' demain à l’aub' ! »

Cuisson
- La faire monter à bord (tant pis pour les talons aiguille !) et lui expliquer vaguement comment est fait un voilier (de toute façon, elle comprend rien, elle s’en fout, c’est le capitaine qui l’intéresse !…)
- Lui proposer de descendre dans le carré pour visiter, et la faire assoir sur une des couchettes. ( De préférence, pour l’impressionner, sur celle face aux instruments de navigation, éventuellement repousser dans son logement, d’un coup de hanche, la cuisine avec son réchaud plein de gras.)
- Lui offrir un verre de whisky, puis lui raconter des aventures de marins. ( S'en verser un aussi bien sûr !)
- Préchauffer en poussant progressivement le chauffage du carré au maximum pendant environ trente à quarante-cinq minutes.
- La remplir de whisky peu à peu, tout en continuant à la faire rêver sur tout ce que vous avez vécu sur l’eau … (vous pouvez en rajouter pour allonger la sauce, mais sans la fatiguer !)
- Lui proposer de se mettre à l’aise, de se dégrafer :
« Allez ! ... Sur un bateau, on fait pas de manières, c’est à la bonne franquette ! »
- Verser à nouveau 2 verres de whisky et pendant qu'elle boit le sien, discrètement vider le votre dans un pichet. (faut pas gâcher !)
- Jeter un oeil à l'extérieur par la descente ouverte, puis la fermer en prétextant un grain qui approche. Couper ou réduire (selon la saison) le chauffage.
- Verser à nouveau du whisky dans les verres, et faire semblant de boire. (ça c’est dur ! Mais faut pouvoir assurer après !)
- Continuer les histoires de marin par des histoires rocambolesques de corsaires, de fille de Gouverneur des Caraïbes enlevée et violée par un capitaine de pirates …
- Avant les premiers signes de brouillard dans ses yeux, (ATTENTION ! Moment délicat très important : Il ne faut pas qu’elle soit trop cuite !) Guider le « met » ainsi préparé sur le plat de service ... Euh ... Pardon ! Sur la couchette double ... pour qu'elle soit mieux installée, tout en lui vantant les mérites du couchage avant.
- Finir de l'éplucher avec délicatesse.
- Selon l’état d’avancement de la cuisson, augmenter le chauffage ou reverser à boire.
Lorsqu’elle est dans l’état que vous pouvez voir ( en cliquant sur la photo présentée plus haut ) et qu’elle vous crie:
« Oui ! Vas-y mon beau pirate, mon grand sauvage !… Oui !… Vas-y ! Attache-moi avec tes cordes à ton grand mat ! … Fais moi tout c'que tu veux ! … »
Là ... C’est qu’elle est cuite à point ! :
- Vous liez la sauce avec l’écoute (puisqu’elle le demande !) ... Vous lui calez le râble avec le gilet de sauvetage et vous consommez tant que c'est chaud !

Bon appétit ! 362s

Notes :

Ça marche aussi avec du chouchen à la place du whisky, mais le dosage est plus délicat et elle risque de rejeter tout à un moment donné !
D’autant plus que si elle aime le chouchen, y’a de fortes chance pour qu’elle soit Bretonne ! Alors ce n’est plus la même recette !...

Autre recommandation :
La dinde bourgeoise peut paraitre rébarbative, et vous pouvez être tenté de prendre une poule. Attention, dans ce cas, cela risque de revenir plus cher !

Par ailleurs, si vous loupez cette recette par manque de volaille, pourvu que vous ayez le whisky, vous pouvez toujours utiliser celle de Bazil ! (Sa recette ! pas sa volaille ! Rolling Eyes )


Dernière édition par Jean-Paul le Mer 12 Mar 2008, 12:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Lun 27 Nov 2006, 09:45

Une recette sérieuse :
Le Bar à la plancha

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Lun 11 Déc 2006, 00:46

Vu sur un dépliant du Salon du nautisme : 362s





(Si quelqu'un peut me dire ce que sont les lambis ! ...)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Lun 11 Déc 2006, 00:58

Et pour finir en beauté ce tour de la Martinique ... drunk

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Ven 15 Déc 2006, 19:44

Vous êtes trop forts.
Moi sur mon love love LovLov j'ai du paté Henaf, des chips, du pain, du beurre (ah les bretons) et un camembert. Je n'arrive pas à faire toutes vos recettes...Embarassed .
Y a que pour l'apéro ou je ne suis jamais en rade de pastis mais je crois que je vais faire comme vous, un ti punch ou un planteur, ça doit être bien. king
Je vais aller m'entrainer tout de suite.......... clown
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 06 Fév 2007, 15:12

Patrick, pour l'apéro j'ai trouvé ce qu'il faut, mais il faut changer de bato.



et tant qu'on est à l'apéro, des suchis façon NEMO...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Dim 15 Avr 2007, 21:49

362s Les rations de survie que tout bon marin devrait avoir à bord :
035
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 29 Mai 2007, 14:22

j'hésitais à mettre ça dans la cuisine du bord mais comme il y a déjà qq bétises... 396

bon appétit. 362s

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 29 Mai 2007, 14:27

396 Toujours à l'affut, prêt à surenchérir ! ... JP Présent !347s

Personnellement, je me soigne bien !454s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Lun 31 Mar 2008, 14:50

La Cuisine de A à Z a écrit:
Plein d'allant le dimanche soir, comment voulez-vous que je réussisse à tenir mon régime si, dès le lundi, je sais que le mardi, j'ai un apéro? Encore le week-end, on peut se dire que voilà : un petit extra par ci par là, ce n'est pas la fin des haricots mais là, en début de semaine ça ne sert à rien de lutter !
Quoique. Ça m'a l'air bien ce pain de poisson qu'on peut servir en apéritif. En plus, ça change des biscuits habituels. Original et bon sans prendre un gramme ? Quel beau programme !
Sans commentaires, l'essentiel est écrit dans l'adresse du lien :

http://www.cuisineaz.com/Recettes/Pain-de-poisson-48638.aspx?IdTis=XTC-DD-WFPRM-DD-DTE47F-FN8C


Dernière édition par Jean-Paul le Mar 15 Avr 2008, 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
cesar
Marin
Marin


Nombre de messages : 125
Age : 43
Résidence : Hambourg
Port d'attache : SBF- Sans Bateau Fixe
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Lun 31 Mar 2008, 23:29

Pour les bateaux il faut trouver quelque chose qui se fait cuit à l'eau
(pas au four). Par exemple les lentilles passent très bien. C'est
chaud pour se retablir et faissable. Very Happy.
LENTILLES AU CHORIZO
- Lentilles
- Bouquet des herbes de Provence, du sel
- Un oignon coupé en deux. (on la mangera pas)
- Un dent d'ail (on le mange pas)
- Un peu de l'huile d'olive
- Barre de chorizo (ou Saucisse de Montbelliard à defaut)
- Morceux de poivron et de pommes de terres (en cubes)
- Riz (facultatif, pas beaucoup)
Jeter le mouillage et preparer le rechaud à gaz du lovelove. Tout cuire
ensemble en faissant attention à ne pas le bruler.
Servir dans un bol. Le resultat c'est une soupe relativement epaise. Le
riz a attendence à trop epaisir, attention. On mange avec la couillere.
362s
C'est un plat peut-etre plus mediterranean que nordique mais on l'a fait en Bretagne avec les Glénans une fois et ça a marché.


Dernière édition par cesar le Lun 31 Mar 2008, 23:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 01 Avr 2008, 10:56

recette simple:

Mettez une à 2 lignes de traîne et remonter plusieurs maquereaux en fonction de l'appétit et du nombre de convive.
Videz les, dépeucer les et couper les filets finement;Préparez une marinade jus de citron, échalote, sel poivre et attendez que la chair blanchisse bien.
Avec du pain, voilà un repas impèc et sans bruleur.

Bon appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Chem
Exterminator
Exterminator


Nombre de messages : 1496
Age : 66
Résidence : PACA
Port d'attache : Les Salles sur Verdon
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 01 Avr 2008, 19:28

Faire griller à la poele une tranche de pain
La frotter sur la croute avec une gousse d'ail
L'imbiber d'hule d'olive de provence (je fais la mienne)
Etaler du fromage de chèvre frais et moelleux
Saler avec quelques gros grains de sel de Guérande (n'oublions pas les Bretons) et une pincée de piment d'Espelette (n'oublions pas nos amis basque).
A déguster en tenant la barre du love, face aux embruns.
Vous m'en direz des nouvelles...Razz

_________________
Chem
 
Voici la chanson de l'Eurovision 2016... Et n'oubliez pas l'apéro...
http://www.youtube.com/watch?v=sBRTpoLBm5o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mer 02 Avr 2008, 11:31

déballer le poulet roti.
ouvrir le paquet de chips.
sortir le tube de mayo.
déboucher la bouteille de pif.
bon ap.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mer 02 Avr 2008, 12:25

BAZIL a écrit:
déballer le poulet roti.
ouvrir le paquet de chips.
sortir le tube de mayo.
déboucher la bouteille de pif.
bon ap.
Intéressant ta recette ! C'est le menu pour Brest 2008 ? j'arrive !347s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 13 Mai 2008, 16:17

Dinde au whisky


A cours d'idée pour préparer un repas : le chef vous propose la dinde au WHISKY

  • Etape 1 : Acheter une dinde d'environ 5 kg pour 6 personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive, des bardes de lard.
  • Etape 2 : La barder de lard, la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.
  • Etape 3 : Faire préchauffer le four thermostat 7 pendant dix minutes.
  • Etape 4 : Se verser un verre de whisky pendant ce temps là.
  • Etape 5 : Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.
  • Etape 6 : Se verser ensuite 2 verres de whisky et les boire.
  • Etape 7 : Mettre le therpostat à 8 après 20 binute pour la saisir.
  • Etape 8 : Se bercer 3 berres de whisky.
  • Etape 9 : Apres une debi beurre, fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.
  • Etape 10 : Brendre la vouteille de biscuit et s'enfiler une bonne rasade derriere la bravate - non - la cravate.
  • Etape 11 : Apres une demi heure de blus, tituber jusqu'au bour. Oubrir la putain de borte du bour et reburner - non - revourner - non -recourner - non - enfin, mettre la guinde dans l'autre sens.
  • Etape 12 : Se pruler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merde.
  • Etape 13 : Essayer de s'asseoir sur une putain de chaise et se reverdir 5 ou six whisky de verres ou le gontraire, je sais blus.
  • Etape 14 : Buire - non - luire - non - cuire - non - ah ben si - cuire la bringue bandant 4 heures.
  • Etape 15 : Et hop, 5 berres de plus. Ca fait du bien par ou que ça passe.
  • Etape 15 : R'tirer le four de la dinde.
  • Etape 16 : Se rebercerune bonne goulee de whisky.
  • Etape 16 : Essayer de sortir le bour de la saloperie de pinde de nouveau parce que ça a rate la bremiere fois.
  • Etape 17 : Rabasser la dinde qui est tombée bar terre. L'ettuyer avec une saleté de chiffon et la foutre sur un blat, ou sur un clat, ou sur une assiette. Enfin, on s'en fout...
  • Etape 18 : Se péter la gueule à cause du gras sur le barrelage, ou le carrelage, de la buisine et essayer de se relever.
  • Etape 19 : Décider que l'on est aussi bien par terre et binir la mouteille de rhisky.
  • Etape 20 : Ramper jusqu'au lit, en tirant des bords et dorbir toute la nuit.
  • Etape 21 : Manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise, le lendemain matin et nettoyer le bordel que tu mis dans la cuisine la veille, pendant le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Chem
Exterminator
Exterminator


Nombre de messages : 1496
Age : 66
Résidence : PACA
Port d'attache : Les Salles sur Verdon
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 13 Mai 2008, 16:20

pour Asatlan

Pas mal ta recette, mais elle était déjà sur le site.
Tu n'en as pas une autre aussi marrante ?

026 026 026 396 396 396

_________________
Chem
 
Voici la chanson de l'Eurovision 2016... Et n'oubliez pas l'apéro...
http://www.youtube.com/watch?v=sBRTpoLBm5o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Mar 13 Mai 2008, 16:23

j'allais le dire...
à relire, celle de Jipé est très bien aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cuisine du bord : RECETTES   Aujourd'hui à 06:49

Revenir en haut Aller en bas
 
La cuisine du bord : RECETTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» RECETTES DE CUISINE PLUS OU MOINS MEDIEVALES
» Recette de cuisine pour NOUS les HOMMES !
» RECETTE DE CUISINE
» Recettes de Cuisine 3.0
» Actu culinaire et recettes en tout genre ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les LOVE-LOVEURS :: LE LOVE-LOVE :: Questions diverses-
Sauter vers: