Les LOVE-LOVEURS

Association de propriétaires de voilier Love-Love de chez Jeanneau
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Carte des membresCarte des membres  

Partagez | 
 

 Raideur à la toile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cesar
Marin
Marin


Nombre de messages : 125
Age : 43
Résidence : Hambourg
Port d'attache : SBF- Sans Bateau Fixe
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: temp   Sam 30 Juin 2007, 15:09

Encore un sujet genre néophite:

On doit considerer le love-love comme un bateau "ardent" ou "mou". Il
parait que les gens dissent que la barre ne pas dure au près serré.
Mais ca c'est pas une qualité recherché dans un voilier, il me semble.
Mais le love peut etre en revanche consideré comme 'raide à la toile' ?
Ca par contre c'est pas si mal.

Comment décrirez-vous le comportement du love-love ?

- ardent-mou: tendence à loffer ou abattre?

- raideur à la toile: gite-il beaucoup ?

- derive ? C'est d'environ 5 °

- angle du lit du vent? 90?

Merci a vous Gaulois de votre participation.

Ave, et a plus.

Cesar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Sam 30 Juin 2007, 15:52

J'ai peur de répondre à coté mais pour moi,
le premier point dépend du réglage du mat et le troisième du courant mais je n'ai pas mesuré.
Concernant le second, le love love est un quillard avec un lest assez bas. Le centre de gravité est bas ce qui est sécurisant et le rend raide à la toile.
De plus, en cas de "surtoilage", il remonte au vent. Pour le moment, je n'ai jamais réussi à le coucher et poutant, je change de voile (je n'ai pas d'enrouleur) le plus tard possible. drunken
Je vais essayer de reprendre les livres de bord pour voir si je peux déduire la remonté au vent. Naturellement, c'est jamais assez mais, comparativement aux autres bateaux qui m'entourent, c'est pas si mal!!!... surf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Raideur à la toile   Lun 18 Fév 2008, 19:34

Le Lovelove est un bateau raide à la toile et la prise de ris n'intervient que passé 5 beauforts.
Passé 5, le bateau devient peu confortable; par respect pour le bateau et son équipage, il convient de rester à l'abri;
Dans le cas d'une météo subie (mouillage peu sûr nécessitant un départ vers un abri), avec 2 ris et le génois enrouler à bon escient, je confirme que le bateau reste manoeuvrable.
Passé 7 beaufort, il faut choisir un abri que l'on peut atteindre au portant même si il est plus loin qu'un abri qui nécessite de lofer au vent pour l'atteindre.
Traverser la Manche en tenant compte de la météo( César), des courants de marnage et avec une bonne veille (à cause des autres navires nombreux dans ces eaux) est possible avec un Lovelove.Mais radeau de survie obligatoire (4eme catégorie).
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Marin
Marin


Nombre de messages : 423
Age : 46
Résidence : le havre
Port d'attache : le havre
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Lun 18 Fév 2008, 20:26

moi je suis d'accord sur tout, j'ai testé.
J'ai un enrouleur qui permet de réduire facilement le génois, et dans ce cas on peut aller large jusqu'à force 7 mais c'est pas trés efficace pour avoir une voile plate, résultat c'est quasiment impossible de remonter au vent.
Et puis il faut admettre que c'est pas trés confortable.
Je me demande comment c'est avec une trinquette (moi j'en ai pas)
Je pense que la navigation avec bcp de vent tant qu'on peut réduire n'est pas un problème, le problème c'est pas l'eau c'est la terre, si on doit rentrer dans un port, un chenal, prendre un alignement sans pouvoir tenir le cap nécessaire (car au portant) alors c'est dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Lun 18 Fév 2008, 21:42

C'est pour cette raison qu'il vaut mieux essuyer un bon grain quitte à voir verdir l'équipage plutôt que de tenter un atterissage et se prendre la digue; car qui dit vent dit aussi visibilité réduite. De plus, prendre un coffre ou s'amarer à un ponton relève de l'exploit;
Quand au moteur hors-bord, il est un piètre allier pour casser l'erre d'un bon gros Lovelove.
Au sujet de la réduction de génois sur enrouleur, afin de limiter la "poche", il faut amener la poulie d' écoute vers l'avant de façon à ce que l'écoute tire symétriquement sur les 2 bordures de la toile.
Théoriquement, c'est la GV qui permet de remonter au vent, c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à l'ariser et à lacher le rail d'écoute pour éviter le creux dans la voile et permetre de la border au maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Marin
Marin


Nombre de messages : 423
Age : 46
Résidence : le havre
Port d'attache : le havre
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Lun 18 Fév 2008, 23:18

d'accord avec l'avançée de la poulie pour appaltir le génois partiellement enroulé, mais ce n'est pas parfait il "poche" même. Je me demandais si trouver un foc sur enrouleur plus petit (un inter sur enrouleur) ne pourrait pas être une solution.
Quand à la théorie de la GV pou caper je la trouve assez loin de la pratique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Lun 18 Fév 2008, 23:27

J'ai en projet (à moitié réalisé), pour envoyer une trinquette ou un tourmentin, un bas-étai volant qui a son ancrage à la place du taquet d'amarrage avant, puisque j'ai supprimé ce dernier pour le remplacer par deux taquets plus costauds, un sur chaque bord. Je vous fais des photos dès que possible, et je reviens !
Revenir en haut Aller en bas
cesar
Marin
Marin


Nombre de messages : 125
Age : 43
Résidence : Hambourg
Port d'attache : SBF- Sans Bateau Fixe
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Mar 19 Fév 2008, 00:12

J'ai envie de tester tout ça sur mon love-love. (rappel: j'ai jamais
navigué sur ça). J'ai navigué uniquement aux Glénans dans des bateaux
de 9-10 m. Et ils avaient pas d'enrouleur. Ils mettaient la voile à
l'avant qui va bien. Il y avait aussi de voiles avant avec pris de ris.
J'ai bien aimé tout ce changement de voiles sans fin et j'etais
toujours volontaire pour changer la voile avant.
Alors, je crois que j'aime pas beaucoup les enrouleurs. En plus mon
enrouleur, et peut-etre mon genois, sont assez morts. Si j'entend,
en plus, que vous avez de problemes pour aplatir le GSE au près
serré, alors je suis tenté de tout jeter et mettre des voiles avant
avec des crochets comme aux vieux temps.
Qu'est-ce que vous en pensez?. Mais c'est peut-etre une question de
prix. L'enrouleur est cher mais on a besoin d'une seule voile.
Plusieurs voiles c'est cher aussi...
Personnelement ça m'amuse de changer les voiles avant, pour moi ça serait pas une contrainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Mar 19 Fév 2008, 00:21

Hi-Hi ! Mort de rire ! Laughing
Tu crois qu'on a tous des enrouleurs sur nos Love-Love ?
Moi je fonctionne encore à l'ancienne, avant de sortir je regarde la météo et l'horizon avant de choisir la voile d'avant qui ira bien, et je prépare mes ris sur la grand'voile quitte à les lâcher ensuite !
Si tu veux, je t'échange mon génois, mon inter, mon foc et mon tourmentin contre ton génois sur enrouleur ! Parce que changer les voiles d'avant c'est amusant quand on est équipier n°1, mais quand on est "skipper-cap'tain'-barreur" sans personne pour tenir le voilier bout au vent pendant qu'on change la toile, c'est moins marrant ... surtout que quand on réduit la toile c'est que le temps n'est pas trop clément (et même en anticipant !)
Ton expérience des Glénans est irremplaçable, (et je regrette de pas les avoir fait) mais faut un peu oublier toute cette théorie et pratique en équipage sur des 9-10m. ! Là sur le Love-Love (à priori) tu es tout seul ! Faut faire avec les moyens du bord ! ... Et c'est ce qui est intéressant : Le Love-Love n'a besoin que d'UN seul maître à bord pour bien marcher. Le tout est de se débrouiller comme on peut !LovLov
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Mar 19 Fév 2008, 23:04

Moi, j'suis pas un tafiol, j'ai pas d'enrouleur... 266s en plus, c'est mes filles qui vont à l'avant pour changer les voiles...et se faire mouiller... fish. C'est qui qui porte la culotte... LE CAPITAINE captain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raideur à la toile   Aujourd'hui à 08:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Raideur à la toile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bobinage du moteur : étoile et triangle
» Ma nouvelle étoile filante ;) Pixall
» Sur les routes de l'étoile
» Toile d'araigné dans compte-tours
» Remorque fermé en toile noir volé au Lac Simon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les LOVE-LOVEURS :: LE LOVE-LOVE :: Questions techniques-
Sauter vers: